Lady Lylly

Vive les vacances

Et voila, nous y sommes, les grandes vacances sont arrivées….

J’espere que le soleil sera présent.
Je n’ai pas encore songé à partir en vacances, ca dépendra de la météo. Je pensais aller quelques jours à la cote belge mais si il pleut, nous resterons à la maison.

Et vous, vous partez en vacances?

Bonnes adresses, programme de la semaine

La Fish Therapy

Aujourd’hui matin, je m’étais réservée un soin un peu particulier… Une fish therapy… Cette pratique, nouvelle venue chez nous, me tentait beaucoup et par chance, ma pédicure préférée proposait justement de tels soins… J’avais donc pris rendez-vous afin de découvrir ces petits poissons particuliers…

Ces petits poissons se nourrissent des peaux mortes, il suffit donc de plonger les pieds dans le bassin de soin et on retrouve une peau de bébé, un vrai plaisir! Les impulsions et les micros-sucions que les poissons masseurs provoquent sur le
corps modulent le système nerveux, stimulent les points d’acuponcture et la circulation. Un sentiment de détente et de décontraction s’installe et inonde d’une sensation de bien être. On se sent vraiment libéré de la fatigue. Très efficace aussi pour la détente psychique. Les milliers de petits baisers que les Garra rufa déposent sur votre peau, vous entraînent dans une sensation d’abandon, de relâchement face aux tensions et problèmes du quotidien.

Je dois avouer que c’est un soin vraiment relaxant que je compte bien refaire! 

Niveau prix, c’est tout à fait raisonnable, une séance dure environ 30 minutes et revient à 25€.

Cuisine, programme de la semaine

Du bon pain

J’ai encore passé du temps dans la cuisine!  Vous ne trouvez pas qu’il est difficile de trouver du bon pain?  Quand j’étais petite, le boulanger passait à la maison et nous en apportait… Puis ce gentil monsieur est décédé et il n’a pas toujours été simple de trouver de bons produits et surtout que se conservent bien…

Maman avait commencé à faire du pain, elle en a fait pendant bien longtemps, jusqu’à ce que mon petit bonhomme tombe malade en fait… J’ai donc décidé de prendre la relève!

Avec la confiture de fraises, c’était un régal! Au total, j’ai fait 4 pains: un rond et 3 briques. Ils pèsent entre 850 et 990gr. Ils sont tranchés et mis au congélateur. On les dégèle au fur et à mesure.

Si ça vous tente de faire vous aussi, votre pain, voici ma recette:

Il faut:

* 2kg de farine. Un mélange pour le pain, c’est l’idéal.

 

* 2 paquets de 22g levure fraîche

* 6 cuillères à café de sel

* 4 cuillères à soupe d’huile (j’ai opté pour l’huile d’arachides)

* 2 cuillères à soupe de sucre fin.

Dans un grand plat, il faut mélanger la farine et le sel. Puis y faire un puis pour y verser de l’eau par la suite.

Diluez la levure dans 1,2l d’eau tiède, y ajouter ensuite l’huile et le sucre et mélangez.

Il suffira donc d’ajouter le liquide à la farine et de pétrir. J’attire votre attention qu’il ne faut pas trop pétrir la pâte sinon elle aura un aspect de chewing-gum. 10 minutes suffisent pour avoir une belle pâte qui lèvera ensuite, couverte pendant une demi-heure.

Reprenez ensuite votre pâte que vous pétrissez de nouveau (pas de trop) et disposez-la dans des moules à pain. Laissez de nouveau au repos pendant une nouvelle demi-heure. Pendant ce temps, préchauffez votre four à 150°C.

Il ne vous restera plus qu’à enfourner vos pains à 180°C pendant une heure. Sortez ensuite vos pains du four, démoulez-lez, laissez-les refroidir et voilà!

Bonne dégustation…

Bonnes adresses, Dressing

Du rêve, du rêve et encore du rêve…

Comme je vous l’avais déjà dit, j’aime beaucoup les créations du couturier Bernard Depoorter. J’ai que récemment, il a ajouté une vidéo sur un youtube, d’une interview qu’il a donné en décembre dernier… J’aime beaucoup ses idées, sa façon de travailler en cherchant dans le passé…

Je regrette vraiment de n’avoir pu aller au thé qu’il organisait début de ce mois… Mais, je me voyais mal y aller avec mes trois loulous!

Dans cette vidéo, on voit de magnifique robe…  Le mieux, je pense, est de tout simplement regarder…

Et pour celles et ceux que ça intéresse, son compte facebook regorge de magnifiques photos de ses créations, ses défilés, sa déco, etc

A découvrir si ce n’est déjà fait…

Cuisine, programme de la semaine

Confitures

Cette semaine, le programme est assez chargé, j’ai prévu de passer beaucoup de temps dans ma cuisine, cela vous fera, par la même occasion, un peu de lecture…

Voir le garde-manger que Ruth Goodman arrive à obtenir dans ces dvd, malgré le peu de moyen, enfin, par rapport à maintenant, m’a vraiment donné envie et motivé à faire de même…

Il y a les congélateurs, c’est vrai, mais si jamais, ils tombaient en panne… Je serai bien ennuyée, toute la récolte de fruits et de légumes serait anéantie… Je me lance donc la grande aventure des bocaux et du garde-manger…

Le jardin commence à avoir quelques fruits, je suis donc partie à la cueillette… Chaque jour, j’ai une belle quantité de fraises… J’en congèle une partie pour faire des milk-shakes aux enfants, et le reste, je le transforme, au fur et à mesure en délicieuses confitures.

N’ayant pas de jolis paniers comme Ruth, j’ai pris un fond de bidon d’eau de 5l, j’en remplis un par jour environ. On n’avait pas mis de paille sous les fraisiers cette année, il faut donc commencer par nettoyer les fraises qui sont souvent pleines de terre.

J’ai donc sortis le grand confiturier en cuivre de mon arrière-grand-mère et me suis mise au boulot….

J’ai donc pris du sucre gélifiant et j’ai suivi la recette, très facile inscrite au dos du paquet. J’ai opté pour une gelée de fraises, il a donc fallu presser les fraises (au passe-vite, c’est très rapide) pour en extraire le jus que j’ai mis dans le confiturier. Pour un litre de jus, j’ajoute un kilo de sucre, ensuite, je tourne jusqu’à ébullition. Une fois que le jus fait de gros bouillons, il faut le laisser sur le feu pendant quatre minutes, et la confiture est faite. Il ne reste plus qu’à mettre en bocaux.

Je n’ai pas fait d’effort pour la présentation de mes bocaux, je le reconnais, mais le contenu est bien plus important que le contenant…

Après les fraises, j’ai répété la même opération avec les groseilles rouges.

J’en referai encore car toutes les groseilles ne sont pas mûres…