Lady Lylly

Lune

D’anciennes légendes nous racontent qu’un jour

La déesse des songes pleura de bonheur

Une larme glissa de ses yeux de velours

Et fut emportée par des anges-créateurs

 

Pour en faire un joyau ces faiseurs d’univers

Sculptèrent cette perle ainsi la Lune est née

Et chaque soir s’étend sur la voisine terre

La divine lueur de la grâce beauté

 

Agenouillé et humble j’ai levé les yeux

Un intense moment d’adoration totale

J’ai prié élevant mon âme vers les cieux

Le monde se révèle à la lumière pâle

De la magie lunaire ma muse adorée

Ma plus fidèle amie ma plus fidèle alliée

 

Thierry Lorho

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s