Coin lecture

marches et randonnées

Sur les traces d’Albert 1er

Et voila, le dernier jour des vacances est arrivé, demain, nous reprenons le chemin du boulot.

Avant que les garçons ne prennent le train pour aller chez leur père (Emilien et Elea sont déjà au Portugal avec leur mère), nous décidons de faire une dernière marche.

Nous n’habitons pas trop loin de Marche-Les-Dames et sur les bancs de l’école, il y a encore bien longtemps, j’ai appris que c’est là que le roi Albert 1er est mort. C’est l’occasion d’y aller… Après une recherche sur l’application Visorando, nous trouvons un itinéraire (en fait nous suivrons le rectangle bleu).

Une fois sur place, nous longeons le camps d’entraînement militaire… et des l’entrée du bois, nous empruntons un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Nous nous attendons donc à une chouette balade… en réalité, il n’y aura que des chemins sans difficultés, parfait avec un chien ou des enfants (mais faites attention car il n’y a pas de protections aux differents points de vue!

L’endroit est parfois dangereux et la vue est jolie. Visiblement les militaires utilisent le bois pour leurs entraînements.

Une fois au rocher du Roi Albert, je m’attendais à découvrir un monument ou une plaque commémorative mais seul un mur s’offrira à nous… Même sur le chemin il n’y a aucune indication… je ne cache pas ma déception…

Qui pourrait dire qu’un roi est mort ici ????

Nous terminerons la balade en remontant le halage jusqu’à notre voiture.

Cette dernière marche me laisse sur ma faim…. j’espère que le week-end prochain nous réservera de plus belles aventures!

marches et randonnées

De Falmignoul au Bord de Meuse

Coucou!

Je partage une autre rando que nous avons fait mais cette fois, on s’est accordé du temps en amoureux. Juste lui et moi… qu’est-ce que ca fait du bien…

C’est toujours sur Visorando que nous trouvons l’inspiration… C’était pour moi, la rando la plus difficile des vacances mais aussi la plus belle…

C’est au coeur du village de Falmignoul que nous laissons la voiture… près d’un joli petit pont.

Une fois le village traversé, nous arrivons dans les campagnes. Avec la chaleur je n’espère qu’une chose: que le reste de la rando se passe ailleurs, en dehors des campagnes et surtout, à l’ombre des arbres..

Par chance, l’entrée du bois arrive rapidement et nous sommes bien vite mis dans le rythme de la balade… une grande descente, limite hors piste, s’offre à nous. Il est temps d’assurer ses pas et d’essayer de ne pas tomber…

Cette descente nous mène à un lieu appelé Cascatelle. L’endroit porte bien son nom vu que le cours d’eau fait de petites cascades. C’est tout simplement magnifique…

Nous laissons les petites cascades derrière nous et découvrons un site bien connu des passionnés d’urbex. Comment un tel batiment a-t-il pu être laissé à l’abandon?

J’ai très envie de visiter l’intérieur, même si je sais que ce n’est pas autorisé. Le site étant visiblement en travaux (même si le chantier ne semble plus fréquenté depuis un petit temps) nous préfèrons continuer notre randonnée.

Nous laissons donc cette magnifique villa et pénétrons dans une autre partie du bois. Les montées sont difficiles, les sentiers étroits… une fois la descente entamée nous arrivons enfin au bord de la Meuse.

Nous entamons ensuite la montée la plus difficile de la rando. Le site affichait une difficulté moyenne mais je déconseille vraiment de la faire avec des enfants. Une tempête a fait beaucoup de dégâts. Sur cette portion, il faut carrement faire de l’escalade pour passer. Cette montée ardue nous emmène directement sur les ruines du Chateau Thierry.

Ce chateau devait être vraiment beau, avec une vue incroyable. La nature a maintenant repris ses droits mais le site reste toujours très beau.

Nous reprenons ensuite notre route dans le bois jusqu’à en sortir pour retourner à notre véhicule. Le chemin du retour nous laisse de magnifiques points de vue où nous pourrons prendre de jolies photos.

C’était vraiment une très belle rando qui, encore une fois, nous aura fait decouvrir de beaux endroits proches de la maison…

marches et randonnées

Balade autour de Bohan

Nous voici donc reparti en randonnée…

Aujourd’hui, c’est avec les 4 garçons et Victoria que nous prenons la route.

Nous allons à Bohan, à environ 1h de route de la maison, presqu’à la frontière française.

La randonnée du jour, c’est sur le site Visorando que nous la trouvons. Le tracé chargé sur le smartphone, nous suivons les indications pour trouver l’entrée du bois.

Autant être honnête, dès le premier kilomètre, on sait si la balade est faite pour nous ou pas… Ca monte, ça grimpe et avec les muscles froid, ça fait mal.

Quelle satisfaction d’arriver au dessus! Le point de vue sur Bohan est à couper le souffle! Il se mérite!

Nous reprenons notre marche jusqu’au lieu-dit La Cuve. Ayant le vertige, je décide de rester au sol, c’est plus prudent…

Nous continuons notre périple entre montées et descente. Nos muscles seront mis à rude épreuve mais c’est un endroit parfait pour profiter de la nature en toute tranquillité. En effet, le réseau de sentier est tellement vaste que nous rencontrerons très peu de monde sur notre chemin.

Bonne découverte à vous! N’hésitez pas à me partager vos impressions si vous empruntez ce parcours!

Visites et cultures

Une petite escapade au Japon

Je sais, j’avais dit que cet été, je ne voulais pas partir en vacances en dehors de la Belgique, mais les enfants parlent de manga sans arrêt (merci Netflix) et ont envie de découvrir le Japon.

Alors, le temps d’une après-midi, je les ai emmené au Japon. Ils ont pu voyager sans quitter le pays. Hé oui, je reste sur mes principes…

Nous sommes donc allés à Hasselt, en plein coeur de la ville, pour visiter le plus grand jardin japonais d’Europe. Je connaissais déjà ces jardins vu que nous y étions allés en 2014, mais en amoureux.
Le dépaysement est total. Dès que nous avons franchi les barrières, nous entrons dans un autre pays et en l’espace de quelques pas, nous sommes littéralement transportés au Japon. Que ce soit la végétation, les étangs, les cascades, les poissons koï ou les batîments, tout est là pour nous dépaysé, nous inviter à la méditation et profiter de ce magnifique parc.

Un profond sentiment de zenitude vous envahi et invite à la réflexion. Installez-vous sur un banc, près du temple et profitez de ce moment au son du gong du parc. Ou alors, visiter la maison traditionnelle. En ce moment, il y a une expo photo sur les geishas.

Et pourquoi ne pas nourrir les koï? Une petite plage de galets est aménagée au bout du grand bassin, c’est l’endroit idéal pour nourrir les poissons. Pas farouche pour un sous, ils viennent sans hésiter chercher leur repas préféré. C’est l’occasion de les caresser!

Malheureusement, les bonnes choses ont une fin….

Niveau tarif, c’est très raisonnable, l’entrée pour un adulte n’est qu’à 6€.

marches et randonnées

A la découverte du Ninglinspo

Nous voici enfin en vacances! Même si l’horrible Corona fait son retour, nous avons décidé de profiter un peu de nos congés…

Mais attention, avant toute chose, nous pensons à la sécurité. C’est bien de faire des activités avec les enfants, mais il faut avant tout les protéger.

Règle numéro 1: On reste en Belgique

Hors de question de quitter le pays. On reste chez nous afin d’éviter la propagation inutile de ce microbe. Je suis d’avis que les pays n’aurait jamais du ouvrir les frontières pour l’été. Et puis, la Belgique est quand même un beau pays et il y a moyen d’y découvrir beaucoup de choses.

Règle numéro 2: On évite les lieux trop touristiques

Rester en Belgique c’est bien, mais nous n’avons pas voulu aller dans des endroits trop touristiques style, la plage, les parcs d’attractions, zoo etc… Je suis d’avis que moins il y a de monde, moins il y a de risque d’attraper ce machin…

Règle numéro 3: On évite au maximum les lieux fermés.

J’adore visiter des musées ou des expos mais ça reste un lieu fermé, tout comme les cinémas d’ailleurs donc, pour nos activités en famille, je préfère éviter.

Bref, toutes ces règles limitent quand même les activités mais nous en avons trouvé quelques unes très chouettes.

Avec les enfants, nous avons découvert le Ninglinspo. Drôle de nom me direz-vous…. Je vous explique…
Le Ninglinspo est une rivière qui prend sa source sur les hauteurs d’Aywaille, en province de Liège. Elle dégringole sur une distance d’environ 3 kilomètres dans un canyon remarquablement érodé, et passe d’une altitude de 400 mètres, à 150 mètres au niveau de son confluent, la pente assez forte lui donne des airs de torrents. Tout au long de sa descente, la vallée est parsemée de rochers, de toboggans, et de petits bassins naturels dans lesquels il est possible de se baigner. C’est un endroit totalement dépaysant et idéal pour une randonnée.

A vrai dire, nous y sommes allés 2 fois cette semaine. La première fois, nous avons fait une randonnée de 6 km et la seconde, une rando de presque 10 km. Je partage d’ailleurs le circuit que nous avons fait.

On a de la chance que Victoria soit une petite aventurière car le parcours n’était absolument pas facile. En réalité pour chaque chemin « difficile », il y a plus haut un chemin « facile » mais pour notre tribu, c’était bien plus amusant d’opter pour la difficulté. Nous avons donc emprunté ces chemins:

Il faut bien se tenir pour ne pas tomber

Et puis, bien entendu, il y a une magnifique vue!

C’était une superbe aventure. Si vous êtes dans la région, je vous la conseille vivement! Puis, comme à chaque fois, il y a énormément de parcours annexes qui vous permettront de faire d’autres découvertes…