Cuisine

Gelée de pissenlit

Coucou!

J’espère que tout va bien.

Ce matin, il y avait du soleil et je n’avais qu’une seule envie, profiter de la nature et de ce qu’elle avait à m’offrir.

Je n’ai donc pas tardé a enfiler ma tenue de marche, mes bottines et équipée d’un sac, de prendre la route. 

Une petite heure rien que pour moi en ce dimanche matin, quel luxe!

Je suis donc partie a la cueillette de pissenlit.

Une fois rentrée, je les ai soigneusement nettoyé car la tige est toxique. Ensuite, j’ai rincé les 250gr de fleurs que j’avais et je les ai laissé sécher.


Une fois les fleurs relativement séchées, je les ai mise dans une grande casserole, avec 1litre d’eau, les morceaux de deux oranges et de deux citrons (non épluchés) et j’ai laissé mijoté pendant une bonne heure.

Après ce temps de cuisson, j’ai laissé tiédir puis j’ai filtré le mélange afin de ne garder que le jus. 


A ce jus, j’ai ajouté 1kg de sucre pour confiture. Comme indiqué sur le paquet de sucre, j’ai laissé bouillir durant 4 minutes puis j’ai mis ma préparation dans des bocaux en verre. 

Et voilà, tout simplement.

C’est tout simplement a réaliser et délicieux. Cette gelée peut s’utiliser comme le miel. 
Bonne semaine!

Cuisine, programme de la semaine

Confitures

Cette semaine, le programme est assez chargé, j’ai prévu de passer beaucoup de temps dans ma cuisine, cela vous fera, par la même occasion, un peu de lecture…

Voir le garde-manger que Ruth Goodman arrive à obtenir dans ces dvd, malgré le peu de moyen, enfin, par rapport à maintenant, m’a vraiment donné envie et motivé à faire de même…

Il y a les congélateurs, c’est vrai, mais si jamais, ils tombaient en panne… Je serai bien ennuyée, toute la récolte de fruits et de légumes serait anéantie… Je me lance donc la grande aventure des bocaux et du garde-manger…

Le jardin commence à avoir quelques fruits, je suis donc partie à la cueillette… Chaque jour, j’ai une belle quantité de fraises… J’en congèle une partie pour faire des milk-shakes aux enfants, et le reste, je le transforme, au fur et à mesure en délicieuses confitures.

N’ayant pas de jolis paniers comme Ruth, j’ai pris un fond de bidon d’eau de 5l, j’en remplis un par jour environ. On n’avait pas mis de paille sous les fraisiers cette année, il faut donc commencer par nettoyer les fraises qui sont souvent pleines de terre.

J’ai donc sortis le grand confiturier en cuivre de mon arrière-grand-mère et me suis mise au boulot….

J’ai donc pris du sucre gélifiant et j’ai suivi la recette, très facile inscrite au dos du paquet. J’ai opté pour une gelée de fraises, il a donc fallu presser les fraises (au passe-vite, c’est très rapide) pour en extraire le jus que j’ai mis dans le confiturier. Pour un litre de jus, j’ajoute un kilo de sucre, ensuite, je tourne jusqu’à ébullition. Une fois que le jus fait de gros bouillons, il faut le laisser sur le feu pendant quatre minutes, et la confiture est faite. Il ne reste plus qu’à mettre en bocaux.

Je n’ai pas fait d’effort pour la présentation de mes bocaux, je le reconnais, mais le contenu est bien plus important que le contenant…

Après les fraises, j’ai répété la même opération avec les groseilles rouges.

J’en referai encore car toutes les groseilles ne sont pas mûres…